Accueil > Mouvements des femmes > Actions-réseaux femmes du Sud au Nord > Femmes congolaises et défis du futur. 1. La paix et la sécurité

Femmes congolaises et défis du futur. 1. La paix et la sécurité

La République Démocratique du Congo célèbre 50 ans de son indépendance. Ce tournant de l’histoire congolaise mérite que l’on envisage les possibilités et les défis du futur

Nous examinons les défis du futur, notamment pour les femmes congolaises, dans les domaines de la paix, de l’éducation, de l’économie, de la représentativité. Quelle place pour la femme congolaise dans l’Eglise ?

Femmes pour la paix et la sécurité

« La paix est un autre nom de développement », a dit le Pape Paul VI. Les femmes congolaises sont victimes de la situation des conflits et de la guerre d’agression qui sévit depuis plusieurs années dans l’Est du Congo. On ne le dit pas assez, les conséquences de cette guerre sur l’ensemble du territoire congolais sont énormes.

La sécurité et le développement

La sécurité et le développement s’influencent mutuellement. A cause de l’insécurité, il y une crise alimentaire. Les femmes ne peuvent aller au champ sans risquer d’être violées. L’éducation des enfants est hypothéquée.

Mères de la vie, les congolaises s’impliquent dans la lutte pour la paix, particulièrement dans la dénonciation de la violence faite aux femmes et aux enfants dans les zones en guerre. Les femmes seules, de plus en plus nombreuses, se donnent comme objectifs d’être réellement actrices et sujets.

Engagement des mouvements des femmes dans le processus de paix

Les congolaises investissent dans la résolution pacifique des conflits, depuis Sun City jusqu’aux élections de 2006. Elles jouent un rôle capital dans la paix au Congo. L’implication homme/femme dans le processus de paix, de sécurité au Congo est un aspect déterminant pour l’avenir la République, tant au niveau national que régional.

Le cadre de concertation des femmes congolaises

Le cadre de concertation des femmes congolaises (CAFCO) investit dans la mise en œuvre du Plan d’Action National de la Résolution 1325 de Nations Unies sur Femmes, Paix et Sécurité. Il y a des synergies pour la paix au niveau de la Région de Grands Lacs. Les femmes de la diaspora congolaise de Belgique prolongent ce plaidoyer dans les institutions nationales et européennes.

On trouvera les memoranda et leurs recommandations sur le site www.ceafri.org.

Albertine Tshibilondi
(extrait art. publié dans En Question, Revue du Centre Avec. Dossier Regard congolais, juin 2010)