Accueil > Domaine recherches interculturelles > Religions > Réconciliation : contextes contemporains, pratiques et défis...

Réconciliation : contextes contemporains, pratiques et défis...

CEAFR&RI a participé au 48° Congrès de la Société Canadienne de Théologie à Montréal, du 3 au 5 novembre 2011, sur le thème combien d ’actualité : "Réconciliation : contextes contemporains, pratiques et défis théologiques"

La réconciliation au quotidien, en tant des crises et post-conflits

La réconciliation n’est pas un terme étranger à notre vie quotidienne ni à la vie sociale et politique. On l’évoque au milieu des crises et conflits dans lesquels nous sommes impliqués. Les concepts de « réconciliation », de « pardon », de « justice », et de « paix » sont des concepts utilisés en théologie et en sciences sociales. Le Congrès a été l’occasion d’identifier les lieux d’où on parle aujourd’hui de « réconciliation », de définir le sens même de ce terme ambigu, de voir comment la conception proprement chrétienne de la « réconciliation » peut encore inspirer ceux et celles qui s’engagent pour le développement d’une culture de paix, et de proposer des pistes d’action en vue d’une transformation réelle des individus et de la société.

Cinq principaux axes

1. Les contextes contemporains de la réconciliation

2. La nature des conflits qui font appel à la réconciliation.

3. Le processus de réconciliation

4. La théologie chrétienne de la réconciliation

5. Le ministère de la réconciliation confié aux communautés chrétiennes.

Interventions en plénières

- La réconciliation entre Autochtones et société canadienne : perspectives amérindienne et théologique par Nicole O’Bomsawin, abénakise de la communauté d’Odanaket, Antrhopologue et Docteure Honoris Causa de l’Université de Montréal (octobre 2011) et Jean-François Roussel, professeur, Vice-Doyen Faculté de Théologie et des Sciences de Religions, Université de Montréal

- Le salut comme réconciliation par Jean Richard, professeur émérite, Université Laval

- La réconciliation. Entre le devoir de pardonner et le droit de ne pas pardonner, par Karlijn Demasure, doyenne de la Faculté des sciences humaines, Université Saint-Paul et Jean-Guy Nadeau, professeur honoraire, Université de Montréal

- Rôle de la femme dans l’Église et la société Pour une justice et une réconciliation durables en Afrique, par Albertine Tshibilondi Ngoyi, professeure, secrétaire générale du Centre d’Études Africaines et de recherches interculturelles (CEAF&RI), Bruxelles.

Plusieurs communications en ateliers

Programme et résumés sur le site

http://www.theocan.org/documents/congres2011/04-Resumes_des_communications.pdf

Comité d’organisation

Denise Couture, professeure Faculté de Théologie et de Sciences de Religions de l’Université de Montréal (responsable), Karlijn Demasure, Zaoro Hyacinthe Loua, Achiel Peelman, Jean-François Roussel et Carolyn Sharp.

Quelques photos
https://picasaweb.google.com/117355629050030680150/SCT2011?authkey=Gv1sRgCN3zz9zlhYnzwwE&feat=email#