Accueil > Domaine recherches interculturelles > Développement > La mondialisation vue d’Afrique. Quête identitaire et défis.

La mondialisation vue d’Afrique. Quête identitaire et défis.

Contrairement à un certain afro-pessimisme relayé par certains médias, l’Afrique n’est pas le continent le plus pauvre du monde ni l’oubliée de la mondialisation. Le continent est dans la mondialisation, en quête de son identité et confronté aux multiples défis, affirme la Professeure Albertine Tshibilondi

Asie-Afrique : explorer la spécificité culturelle du continent

Participants et étudaintsL’intérêt porté à l’Afrique par le Centre de Recherches sur la Francophonie en tant que laboratoire de l’Université nationale de Séoul et du Département de Langue et Littérature de l’Université est un signe de ce qu’il convient d’appeler le dialogue interculturel qui sera au centre de notre propos.
En effet, l’objectif de cette haute manifestation est clairement défini dans l’argumentaire reçu lors de l’appel à communication, à savoir : « mettre en
place une semaine culturelle et scientifique consacrée à l’Afrique francophone qui n’a jusqu’alors jamais été suffisamment explorée par les chercheurs coréens, malgré la nécessité croissante d’en comprendre la spécificité culturelle ». -----

Afrique : trésor des richesses...

Afrique trésor d'imaginairesContrairement à un certain afro-pessimisme relayé par certains médias, l’Afrique n’est pas le continent le plus pauvre du monde ni l’oubliée de la mondialisation. Elle regorge des richesses humaines, culturelles, et des ressources naturelles stratégiques indispensables à l’essor de la mondialisation néo-libérale.
L’histoire des autres continents, notamment de l’Europe aujourd’hui unie, montrent que l’émancipation des peuples passe par des multiples crises, au sens grec du terme, krisis, considéré comme un moment important de sursaut en vue d’une renaissance, d’une reconstruction d’un pays, d’une nation et d’un continent. Il convient de noter que certains pays d’Afrique viennent de célébrer le cinquantième anniversaire de leurs indépendances en 2010 .
Afin de mettre en valeur « l’Afrique comme un trésor d’imaginaires, en dehors des considérations économiques », notre analyse se focalisera sur la diversité culturelle de l’Afrique dans sa quête identitaire. Il s’agit de montrer le dynamisme et la créativité des populations africaines qui lui permettent, encore aujourd’hui, de résister aux effets pervers de la mondialisation.-----

Etapes de la communication

Prof. Albertine TshibilondiNotre exposé comprend trois parties. Après quelques remarques préliminaires pour limiter notre sujet, nous présentons le phénomène de la mondialisation et ses effets sur les populations d’Afrique. La quête identitaire est manifeste dans les stratégies de lutte et de résistance à l’hégémonie culturelle dans les initiatives locales. Enfin, dans un troisième temps, nous indiquons quelques défis à relever pour l’avenir africain.

Référence : Albertine Tshibilondi Ngoyi, "La mondialisation vue d’Afrique. Quête identitaire et défis", dans L’Afrique trésor d’imaginaires, Actes du Colloque 17-18 mai, Université Nationale de Séoul, Département des Langues et Littératures Françaises, Centre de Recherches sur la Francophonie, Séoul, 2012, p. 123-135.

Consultation CEAF&RI : Fonds Albertine Tshibilondi