Accueil > Etudes Africaines en genre > Etudes de genre > Rôle multiple de la femme dans la société d’aujourd’hui. Le cas (...)

Rôle multiple de la femme dans la société d’aujourd’hui. Le cas d’Haïti

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme organisée par le CEAF&RI en partenariat avec la CCHB (Communauté haïtienne de Bruxelles), les étudiantes et étudiants haïtiens à Lumen Vitae présentent "Le rôle multiple de la femme haïtienne", et ses défis actuels.

Bref historique

La République d’Haïti partage l’île d’Haïti avec la République dominicaine qui est baignée dans la mer des Caraïbes. Autrefois cette île ne constituait qu’une seule terre habitée par des indiens, une civilisation riche de croyances spirituelles en toutes les forces de la nature. Ils l’avaient dénommée Quisqueya ou Bohio en raison de ses terres montagneuses. (...)

L’île d’Haïti devait perdre son nom d’origine indienne pour devenir dès lors colonie de Saint Domingue au 16e siècle. La disparition progressive des indiens avait occasionné la déportation des noirs venus d’Afrique, des "négresses" et des "nègres", les appelait-on, mais d’une vaillance, d’une beauté et dotés d’une telle énergie laborieuse. Aussi étaient-ils contraints à mener une vie d’esclaves, indépendamment de l’existence majestueuse ou ordinaire antérieurement vécue dans leurs patries d’origine. En plus des tâches ménagères qui leur étaient attribuées, les femmes noires effectuèrent des travaux presqu’au même titre que les hommes, d’une combattivité à tout faire. Ce qui a d’autant plus marqué leur valeur et leur beauté créoles.

Femmes combattantes pour l’indépendance

En outre, ces femmes guerrières assoiffées de liberté ont contribué activement aux luttes qui ont mené à l’Indépendance d’Haïti proclamée le 1er janvier 1804. Ayant enfin atteint le statut de femmes haïtiennes, citoyennes de la nation, il leur était alors possible de jouer leur rôle d’agents de reconstruction de la jeune patrie.

Rôle multiple de la "fanm Dayiti" aujourd’hui

Peu à peu le rôle de la femme haïtienne se dessina dans la société haïtienne qu’il fallait construire sur le tas au lendemain de l’Indépendance. Imprégnées des racines ancestrales, elles étaient tour à tour prêtresses vodou, femmes paysannes, cultivatrices ou citadines, femmes intellectuelles, quelque peu instruites sur les bancs de l’école ou non, femmes chargées de l’éducation des enfants un peu parfois par l’usage du fouet, responsables des tâches ménagères dans les familles, femmes de grand ou de petit commerce, femme de notre histoire : « fanm Dayiti »... Lire la suite

Par le groupe d’étudiantes et étudiants haïtiens à Lumen Vitae

Johanne JEAN CHARLES HENRY, Marie-Eva DIEU,

Pierre-Jacques CALIXTE, Phred BERNADIN

Mise en forme éditrice CEAFRI
13 m&i 2015
Lire l’article (Droits réservés, lire Mentions légales. Usage privé en mentionnant la source www.ceafri.net) :

PDF - 464.3 ko
Rôle multiple de la femme haïtienne