Accueil > Etudes Africaines en genre > Etudes de genre > Campagne BIKA ! Debout les filles ! JI de la Fille édition 2018

Campagne BIKA ! Debout les filles ! JI de la Fille édition 2018

L’oeuvre BIKA vise à mettre les filles debout parce que "Les filles sont sources d’énergie, de pouvoir et de créativité. Elles peuvent impulser le changement et contribuer à construire un plus bel avenir pour tous". Suivez la Campagne : BIKA ! Debout les filles ! au CEAF&RI pour l’édition 2018 de la Journée Internationale de la Fille.

Condition des filles dans le monde

"Il y a 1,1 milliard des filles dans le monde et chacune d’entre elles devrait avoir les mêmes chances d’accéder à un avenir meilleur. Les filles sont sources d’énergie, de pouvoir et de créativité. Elles peuvent impulser le changement et contribuer à construire un plus bel avenir pour tous" (ONU Femmes, JIF 2018).
un proverbe Woyo le dit aussi bien : "La richesse d’un pays, c’est la fille". Malheureusement, la plupart d’entre elles sont désavantagées et endurent les discrimination au quotidien. Et les filles qui vivent dans les situations de crise, particulièrement en Afrique, souffrent encore plus, de famine, des violences et des viols. Nous mettons l’accent pour la JIF 2018 sur la situation des filles africaines en situation de crise et post-conflit.

Des discriminations à l’égard des filles

Les filles doivent encore faire face à des discriminations criantes, en matière de santé, d’éducation et de droits économiques, simplement parce qu’elles sont filles. 39 millions des petites filles dans le monde n’ont pas encore accès à l’école, et particulièrement en Afrique subsaharienne. Certains progrès ont été réalisés, mais plusieurs raisons sont à la base de la discrimination des filles.
L’édition 2018 de la JIF au CEAF&RI se penche sur l’analyse de la situation des filles africaines par des témoignages et des bonnes pratiques qui mettent les filles debout ! Mais le diagnostic ne suffit pas. Nous devons passer de la théorie à l’étape décisive d’appui de l’oeuvre BIKA, avec nos partenaires d’ici et de là-bas. Ensemble, nous arriverons à offrir un avenir meilleur à nos filles, BIKA !

Campagne BIKA ! pour nos filles, De quoi s’agit-il ?

BIKA ! Une devise pour les filles : Sta op, Stand up, Debout les filles !
BIKA ! Un projet de recherche-action pour mettre les filles debout.
BIKA ! Une oeuvre qui s’inscrit dans un projet global d’entraide éducative et sociale initié par le Centre d’Etudes Africaines et Recherches Interculturelles (CEAF&RI).

Juste un bref rappel. Après les recherches de terrain avec de nombreuses publications [1], l’heure est venue pour passer à l’action concrète pour soutenir les filles. Poussés par une colère vitale suite à la situation désastreuse des droits des filles bafoués, BIKA investit dans une action d’appui des filles, avec ses partenaires d’ici et de là-bas, pour alléger les petites filles africaines de la corvée ménagère, parrainer les filles afin de leur permettre d’accéder à la scolarisation de qualité et à une profession.
Un projet d’entraide éducative et sociale du Centre d’Etudes Africaines et de Recherches Interculturelles (CEAF&RI) pour l’encadrement et la formation des filles/ femmes ici et en Afrique.

Objectifs :

- Accompagnement, écoute et renforcement des capacités des filles/femmes en Belgique

- Parrainage de la scolarité des filles et formation des femmes (particulièrement défavorisées, rurales) en Afrique

- aménagement d’un Centre d’accueil polyvalent ici et là-bas ;

- Création d’un Centre Communautaire d’Eveil (CCE) pour la petite enfance,

- Aménagement des sources, forages, car

"Alléger le travail des mères = une chance pour l’école des filles" (Albertine Tshibilondi)

Pour soutenir BIKA ! pour nos filles

Banque BELFIUS

IBAM : BE11 0682 4612 9948 (avec communication : BIKA)

BIC : GKCCBEBB

Contact  : CEAFRI

Albertine Tshibilondi Ngoyi
CEAF&RI

Notes

[1Voir e.a. Albertine Tshibilondi Ngoyi, Enjeux de l’éducation de la femme en Afrique... Paris, L’Harmattan, 2005. Plusieurs publications disponibles sur www.ceafri.net