Accueil > Mouvements des femmes > Actions-réseaux femmes du Sud au Nord > Bika ! Debout les filles ! Journée Internationale de la fille au (...)

Bika ! Debout les filles ! Journée Internationale de la fille au CEAF&RI

CEAF&RI célèbre la deuxième édition de la Journée Internationale de la fille en poursuivant sa campagne de sensibilisation de son oeuvre BiKa, une chance pour la scolarisation de filles en Afrique, et aussi en contexte interculturel.

Une Journée Internationale de la fille

Dans la Résolution 66/170 du 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits de la fille et les obstacles particuliers auxquelles elles se heurtent de par le monde.

Cliquer ici : Résolution

Thème de la JIF 2013

Le thème de cette deuxième Journée Internationale de la fille est  :« Innover en faveur de l’éducation des filles ».

L’éducation des filles est un puissant moteur du changement. Ainsi, concrétiser le droit des filles à l’éducation est en premier lieu une obligation et un impératif moral. Plusieurs études, notamment publiées sur le site du CEAF&RI, ont montré que l’éducation de qualité pour les filles, spécialement dans le secondaire, est un puissant vecteur de transformation des filles elles-mêmes et partant des sociétés entières. Un proverbe Woyo le dit bien, "la valeur d’un pays, c’est la fille", ou l’adage : "Eduquer une fille, c’est éduquer tout un peuple".

Education des filles : facteur décisif de l’autonomisation et du développement

On ne le dira jamais assez, l’éducation des filles est un facteur déterminant dont dépendent quasiment tous les objectifs de développement, de la réduction des taux de mortalité et de fécondité et de la pauvreté à la croissance équitable, l’évolution des normes sociales et la démocratisation. Concrètement, l’éducation de la fille est-elle une priorité, notamment en Afrique ? La Journée de la fille est une occasion de le rappeler. Pour innover dans l’éducation des filles, et les inciter à la créativité, il faudrait au préalable les libérer de la corvée domestique. Alléger le travail des mères et la corvée des filles, c’est leur donner une chance pour l’éducation et l’égalité tant souhaitée dans les Déclarations, et Conventions.

CEAF&RI célèbre de façon exceptionnelle cette journée en poursuivant sa campagne de sensibilisation de l’oeuvre BIKA, une chance pour les filles

BIKA : du dire au faire

BIKA : une devise pour les filles : Sta op, Stand up, Debout les filles !

BIKA : un projet de recherche-action pour mettre les filles debout.

BIKA s’inscrit dans un projet global d’entraide éducative et sociale initié par le Centre d’Etudes Africaines et Recherches Interculturelles (CEAF&RI) en Afrique.

Objectifs

- Scolariser et former les filles

- Offrir un espace d’échange et de ressourcement

- Sensibiliser aux droits humains et aux droits des filles

- Donner de l’autonomie aux filles

- Parrainer des projets en faveur des filles

Actions

- Libérer les petites filles de la corvée d’eau

- Donner une chance aux filles d’aller a l’école

- Permettre aux femmes d’investir dans : la formation et les activités productives des revenus etc..

- Aménager des points d’eau potable

Soutenir BIKA

Vos dons pour BIKA offre une chance à la scolarité des filles. Convaincus que "L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde (Nelson Mandela), engageons-nous ensemble pour passer du dire au faire.

Tous vos dons, petits ou grands, ou un ordre permament sont cordialement bienvenus au compte du Centre d’Etudes Africaines et de Recherches Interculturelles (CEAF&RI), avec mention "oeuvre BiKa"

Compte banque BELFIUS : n° 068-2461299-48

Pour un virement à l’étranger

IBAN : BE11 0682 4612 9948

BIC : GKCCBEBB

Merci, en cette Journée pour elles !

Pour plus d’infos : centreceaf@yahoo.fr