Accueil > Mouvements des femmes > Actions-réseaux femmes du Sud au Nord > L’eau : Toujours un défi pour les femmes d’Afrique.

L’eau : Toujours un défi pour les femmes d’Afrique.

En cette journée Internationale de l’eau, CEAF&RI poursuit sa campagne consacrée à "Eau et Energie : un défi pour les Africaines" afin de soutenir l’oeuvre BIKA pour nos filles. Alléger les filles de la corvée de l’eau, c’est leur donner une chance pour la scolarisation

Quelques dates

2005-2015 : Décennie Internationale d’Action : L’eau source de vie.

2013 est proclamé par l’ONU comme Année Internationale de la Coopération dans le domaine de l’eau (Résolution de l’ONU).

Quelques faits et chiffres

- Plus de 80% des eaux usées résultant des activités humaines sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune dépollution.

- Au moins 1,8 milliard de personnes dans le monde utilisent une source d’eau potable qui est contaminée par des matières fécales, les exposant au choléra, à la dysenterie, à la typhoïde et à la polio. L’eau insalubre, l’assainissement insuffisant et l’hygiène causent environ 842.000 morts chaque année. (OMS/UNICEF 2014/OMS 2014)

- L’exploitation des eaux usées représente une véritable opportunité en raison de l’abondance de cette ressource. Traitées de manière sûre, les eaux usées représentent une source durable en eau, en énergie, en nutriments et autres matériaux récupérables. (source : ONU)

Accès des femmes à l’eau : un défi au CEAF&RI

Après les recherches de terrain, publication ; etc...l’heure est à l’action concrète pour les membres et sympathisant-e-s du CEAF&RI, poussés par une colère vitale, de se mobiliser avec ses partenaires d’ici et de là-bas, pour alléger les femmes et les petites filles africaines de la corvée de l’eau et faciliter leur accès à l’école. C’est l’un des objectifs du projet BiKa pour nos filles.

L’oeuvre BiKa

BIKA ! Sta op ! Stand up ! Debout les filles ! En marche les femmes ! Une devise pour les filles
Un projet d’entraide éducative et sociale du Centre d’Etudes Africaines et de Recherches Interculturelles (CEAF&RI) pour l’encadrement et la formation des filles/ femmes africaines en allégeant la corvée de l’eau.
On ne le dira jamais assez, l’éducation des filles est un facteur déterminant dont dépendent quasiment tous les objectifs de développement, de la réduction des taux de mortalité et de fécondité et de la pauvreté à la croissance équitable, l’évolution des normes sociales et la démocratisation. Concrètement, l’éducation de la fille est-elle une priorité, notamment en Afrique ? Pour innover dans l’éducation des filles, et les inciter à la créativité, il faudrait au préalable les libérer de la corvée domestique, notamment de l’eau.
Alléger le travail des mères et la corvée des filles, c’est leur donner une chance pour l’éducation et l’égalité tant souhaitée dans les Déclarations et Conventions.

Objectifs

- Scolariser et former les filles

- Offrir un espace d’échange et de ressourcement

- Sensibiliser aux droits humains et aux droits des filles

- Donner de l’autonomie aux filles

- Parrainer des projets en faveur des filles

Actions

- Donner une chance aux filles d’aller a l’école

- Permettre aux femmes d’investir dans la formation et les activités productives des revenus, etc.

- Libérer les petites filles de la corvée d’eau

- Aménager des points d’eau potable

Soutenir l’oeuvre BIKA

Vos dons pour BIKA offre une chance à la scolarité des filles. Convaincus que "L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde (Nelson Mandela), engageons-nous ensemble pour passer du dire au faire.

Tous vos dons, petits ou grands, ou un ordre permament sont cordialement bienvenus au compte du Centre d’Etudes Africaines et de Recherches Interculturelles (CEAF&RI), avec mention "oeuvre BiKa"

Compte banque BELFIUS :

IBAN : BE11 0682 4612 9948

BIC : GKCCBEBB

Merci, pour elles !

Contact  : CEAFRI